Le secteur du sport


A force de professionnalisation, le secteur du sport attire chaque année un peu plus de personnes. De la compétition à l’animation en passant par l’enseignement ou la santé, les métiers de la branche du sport sont divers et variés. Tour d’horizon d’un secteur en pleine expansion.


Le sport : un secteur en pleine santé

Le sport est aujourd’hui un acteur économique et social essentiel en France. Avec plus de 36.4Mds €, la dépense sportive représente à elle seule 1.74% du PIB national. Véritable créateur de liens sociaux, il permet de réunir des millions d’adhérents et des centaines de milliers de professionnels.

Les chiffres du secteur du sport

Le secteur du sport c’est avant tout de très nombreux pratiquants. On compte, rien qu’en France, 5.9 millions de compétiteurs, 28.1 millions d’amateurs et 12.8 millions de pratiquants occasionnels. Ils sont accueillis au quotidien par plus de 115 fédérations sportives et 23 groupements nationaux.

Le marché de l’emploi dans le secteur du sport est ultra dynamique et tend à de nombreuses variations notamment en fonction des compétitions et grands évènements. Cependant, on estime que ce ne sont pas moins de 350 000 professionnels, à temps plein ou partiel, dont l’activité gravite plus ou moins autour des activités sportives.

Les principaux acteurs du secteur du sport en France

L’Etat se charge de définir les grands objectifs et enjeux du secteur du sport ainsi que d’en évaluer, réguler et contrôler l’activité.

L’agence nationale du sport est un groupement d’intérêt public dont les principales missions sont de renforcer la performance sportive et de développer l’accessibilité pour toutes et tous à la pratique sportive.

Le comité national olympique et sportif français accompagne les fédérations et veille à faire respecter les règles qui régissent le sport olympique.

23 groupements nationaux et 115 fédérations sportives qui accueillent et accompagnent au quotidien des millions d’adhérents et de sportifs.

Les collectivités territoriales supportent plus de 80% de la dépense sportive et mettent à disposition de nombreux équipements, souvent gratuitement.

Les entreprises privées s’engagent aux côtés de l’Etat pour permettre aux athlètes d’accéder à une double réussite, professionnelle et sportive, grâce notamment à la convention d’insertion professionnelle.

Le conseil national du sport étudie et évalue la pratique sportive pour permettre une meilleure coordination des différents acteurs du secteur.


Les métiers du sport

Même si nous rêvons tous de devenir un athlète de haut niveau, il n’y a finalement que très peu d’élus qui vivent directement de la pratique de leur sport. La réalité du secteur est toute autre, on ressence en effet des dizaines, voire des centaines de professions, qui ont un rapport direct ou indirect avec le sport. Voici un petit état des lieux des plus répandues.

Par l’enseignement

Parmi les nombreux métiers liés au sport, ceux de l’enseignement et de l’apprentissage sont largement les plus représentés. Parmi ces nombreux professionnels, on compte notamment :

  • Les éducateurs sportifs qui peuvent intervenir dans de nombreux établissements et auprès d’un public varié ;
  • Les animateurs sportifs qui ont fait du sport leur spécialité dans la création et la structure de leurs animations ;
  • Les moniteurs (de ski ou de plongée par exemple) qui initient et encadrent des activités dans leur domaine de compétence ;
  • Les professeurs de sport ou d’EPS qui interviennent dans les établissements scolaires. Ils étaient d’ailleurs près de 37 000 en 2021 ;
  • L’entraineur ;
  • Les préparateurs physiques qui établissent des plans d’entrainement pour chaque athlète ;
  • Etc.

Par l’encadrement

Les métiers de l’encadrement permettent à tous de réaliser une pratique sportive sécurisée et de bénéficier d’un accompagnement adapté au quotidien. On note par exemple :

  • Le médecin du sport qui prévient les sportifs de diverses affections et les traite si besoin ;
  • Le nutritionniste sportif qui conçoit des menus cohérents et adaptés à chaque athlète ;
  • L’arbitre qui veille à ce que les règles d’un sport soient respectées ;
  • Le kinésithérapeute du sport qui est spécialisé dans les affections liées au sport ;
  • Le maitre-nageur sauveteur qui veille à la sécurité des usagers dans les milieux aquatiques ;
  • Etc.

Par le commerce, la communication et le management

Enfin les professionnels qui exercent une activité liée au sport mais dont le cœur de métier est différent de la pratique sportive. On retrouve par exemple :

  • Les agents de sportifs et d’athlètes ;
  • Les inspecteurs de la jeunesse et des sports ;
  • Les commerciaux en produits sportifs ;
  • Les journalistes sportifs ;
  • Les métiers du droit du sport ;
  • Les organisateurs d’évènements sportifs ;
  • Etc.

Découvrez les secteurs de l'animation