Fiche métier

Animateur(trice) coordinateur(trice)

Secteurs d'activité : Éducation populaire et animation - Sport - Tourisme social
Domaines d'activité : Administration - Animation - Coordination


Un(e) animateur(trice) coordinateur(trice), c’est quoi ?

L’animateur coordinateur est un professionnel chargé de planifier, de diriger et de superviser les activités au sein d’un groupe, d’une structure ou lors de la construction d’un projet. Il joue un rôle clé en assurant la coordination des différents acteurs impliqués et en veillant à ce que les objectifs soient atteints dans les délais impartis.

Les tâches spécifiques de l’animateur coordinateur peuvent inclure la planification des réunions, la gestion des ressources, la communication avec les parties prenantes et la résolution des problèmes. En dehors de son rôle de coordination, il imagine, met en place et mène des activités auprès de divers publics de tous âges.

L’animateur coordinateur est un professionnel ultra polyvalent qui est amené à travailler dans de nombreuses structures comme des écoles et groupes scolaires, des associations accueillant du public, des établissements sociaux ou privés de tourisme et de loisir ou encore des organisations et clubs sportifs.


Ses missions

  • Étudier et recenser les besoins éducatifs et sociaux des publics accueillis au sein de sa structure ou de son territoire ;
  • Elaborer et planifier des projets d’activités ou d’animations à visée sociale, éducative ou culturelle ;
  • Etablir et maintenir les relations avec les partenaires sociaux et économiques au bénéfice de sa structure, de ses membres et du public accueilli ;
  • Coordonner les différents acteurs engagés dans la réalisation des projets ;
  • Suivre et évaluer les actions socioculturelles mises en place pour proposer des axes d’évolution ;
  • Coordonner et diriger une équipe pluridisciplinaire dans la création, la mise en place et la tenue des activités et animations ;
  • Participer à l’élaboration, à l’évaluation et à l’évolution du projet global de l’établissement.

Les qualités et compétences de l’animateur coordinateur

Fonctionnelles

L’organisation : L’animateur coordinateur doit avoir la capacité de planifier et de gérer efficacement son temps et ses tâches afin de mener à bien les projets dont il a la charge. Il est préférable qu’il dispose d’une bonne méthodologie de travail pour anticiper les problèmes potentiels et les éviter. Il doit prioriser ses tâches pour suivre les délais et maintenir de la cohérence dans les divers aspects de son travail.

La créativité : L’animateur coordinateur doit être en mesure d’imaginer et de créer des animations ou activités innovantes et originales qui correspondent aux besoins et aux attentes du public accueilli et sont en adéquation avec le projet institutionnel.

L’autonomie : Même si le travail d’équipe est une facette absolument essentielle du métier d’animateur coordinateur, il doit également être capable de prendre des initiatives et de faire preuve d’indépendance dans la gestion de ses tâches et de son travail.

L’écoresponsabilité : Un animateur coordinateur doit intégrer les bonnes pratiques en matière de protection de l’environnement dans la conception, l’organisation et la réalisation de ses projets d’animation. Il peut ainsi proposer des activités écoresponsables pour sensibiliser son public et les animateurs qu’il coordonne aux différents enjeux environnementaux actuels.

Relationnelles

L’écoute : L’animateur coordinateur doit être capable de comprendre les besoins et les attentes des différents acteurs avec lesquels il travaille : bénéficiaires, partenaires sociaux et économiques, membres de l’équipe pluridisciplinaire, etc. Il doit être capable de faire preuve d’empathie, de patience et de capacité pour comprendre et prendre en compte les différents points de vue.

La pédagogie : En tant que coordinateur, il doit être en mesure de transmettre des informations et des connaissances de manière claire, concise et efficace. Il doit également adapter son discours en fonction des personnes auxquelles il s’adresse pour s’assurer d’être compris.

La médiation : Il doit être capable de gérer des conflits entre les participants d’un projet, les membres de l’équipe, les partenaires, etc. Cela nécessite d’être à l’écoute, d’être impartial et d’être capable de trouver des solutions à même de convenir à toutes les parties.

La remise en question : Pour être un bon animateur coordinateur, il est important d’être capable d’évaluer ses propres actions et décisions pour identifier les points à améliorer et adapter son positionnement au quotidien. Il est donc important d’être à l’écoute des commentaires et suggestions de l’équipe, du public accueilli et des partenaires.

Numérique

La maîtrise d’outils numériques basiques ou spécifiques : La capacité à utiliser des logiciels de gestion de projets et de suivi de l’activité ainsi que d’autres outils pertinents pour son secteur d’activité permet à l’animateur coordinateur de gérer efficacement les différents aspects de son travail.

La communication : L’animateur coordinateur doit être capable de se saisir des différents canaux numériques à sa disposition (réseaux sociaux, sites web, les newsletters, cloud, email, etc.) pour faciliter la coordination des activités et promouvoir son action et sa structure.


Environnement de travail

Secteurs d’emploi

Etablissements employeurs

  • Les associations proposant des activités ;
  • Les centres sociaux, culturels, de loisirs ou de vacances ;
  • Les mairies, maisons de quartier et maisons de jeunes ;
  • Les entreprises publiques ou privées.

Types de contrats

  • Le CDD (Contrat à durée déterminée) à temps plein ou partiel pour une mission spécifique ou pour répondre à un besoin ponctuel en personnel.
  • Le CDI (Contrat à durée indéterminée) à temps plein ou partiel au sein d’établissements accueillant du public toute l’année.
  • Le contrat en alternance qui permet d’effectuer une formation en cours d’emplois.

Formations et diplômes

Niveau BAC +2

Le DE JEPS (diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) mention animation socio-éducative et culturelle.

Le DEFA (Diplôme d’État relatif aux Fonctions d’Animation)

Niveau BAC +3

Le DES JEPS (Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’éducation Populaire et du Sport) spécialité animation socio-éducative ou culturelle

Licence en sciences humaines et sociales mention science de l’éducation.

Le bachelor universitaire (BUT) en carrières sociales.


Offre d'emploi : Animateur(trice) coordinateur(trice)

Offre d'emploi

Réf.9512

Animateur(trice)-coordinateur (trice) en CDI, temps plein pour le projet de la MJC de Montredon-des-corbières (11)

Employeur : FRMJC Occitanie


Lieu d'excécution du contrat : 31400 Toulouse

Date de début du contrat : 01/07/2024

Type de contrat : CDI

Offre d'emploi

Réf.9485

Animatrice/teur périscolaire et centre de loisirs, Directrice/teur adjoint(e) du centre de loisirs

Employeur : Mairie de La TRONCHE


Lieu d'excécution du contrat : 38700 La TRONCH

Date de début du contrat : 01/05/2024

Date de fin du contrat : 31/01/2030

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.9201

Animateur-ice secteur enfance (CDD)

Employeur : ad pep53 Centre Keravel


Lieu d'excécution du contrat : 29630 Plougasnou

Date de début du contrat : 06/05/2024

Date de fin du contrat : 31/08/2024

Type de contrat : CDD

Offre d'emploi

Réf.8972

Recherche adjoint(e) pédagogique colos 6/17 ans Bayonne 24

Employeur : Les Compagnons des Jours Heureux


Lieu d'excécution du contrat : Bayonne - 64 - Nouvelle-Aquitaine

Date de début du contrat : 06/07/2024

Date de fin du contrat : 18/08/2024

Type de contrat : CEE